Treizeurs du Mat’ est un groupe qui voit le jour en 2012 au cœur de la Charente (16).

Composé de 6 musiciens, leur style musical est influencé par le Reggae, le Ska, le Swing ou encore les mélodies d’Europe de l’Est.

Les textes ironiques et percutants, le Groove Basse/Batterie puissant accompagné par le skank de l’Accordéon et la section cuivre dynamique aux mélodies fanfaresques et ensoleillées, sont les atouts des Treizeurs du Mat’ qui réunissent les générations.

En 2013, avec une quinzaine de compos dans leur valise et les retours positifs du public lors des concerts, les Treizeurs souhaitent aller plus loin, le groupe enregistre son 1er Album : « A la Trace »

Contestataire sans être moralisateur les chansons comme : «Atomic City ; Propriété privée ; La Gourmation », abordent des sujets liés à l’environnement, la liberté, la consommation. Le chanteur se joue à peindre les amalgames et la bêtise d’une société préoccupée par la compétitivité, la croissance, la privatisation…

En 2015, ils reviennent avec les titres : « H1N1 ; Planète Précieuse ; Aujourd’hui» et affirment leur identité musicale : « La Chanson Festive Accordéo/Cuivrée »

En 2017 et 2018 le 2ème album «   Légitime Défense  » se prépare avec des chansons toujours aussi festives comme «  Ma lettre  à un Flic  » ou «  Salutations Distinguées  », mais aussi plus intimes et touchantes comme « Les Camions Blancs  » ou «  Le venin  ». La plume s’affine encore, rebondissant sur l’actualité pendant que le groove consolide ses racines et explore de nouveaux univers musicaux. Enchainant les résidences scéniques  son et lumières, le groupe présente désormais un show aussi complet que surprenant

Avec plus de 300 concerts au compteur depuis sa création, les Treizeurs du Mat’ se sont vus assurer des têtes d'Affiche de Festival et ont partagé des scènes avec des formations de renommée internationale tels que Sinsemilia, Babylon Circus, Les Hurlements de Léo, Broussai, Les Gars dans l' Coin, Monty Picon, Zoufris Maracas, HK et les Saltimbanks, Le Trottoir d'en face ...

Le style est unique, l’envie débordante, l’entrain contagieux